Se rendre directement à la description de l'association

TRACES - réseau clinique international

Les violences politiques laissent sur ceux qui les subissent des traces profondes, à la fois physiques et psychiques, visibles et invisibles, que les agresseurs s'acharnent à faire disparaître. Même si les victimes s'efforcent de les effacer de leur mémoire, ces traces restent inscrites dans leur être et font régulièrement ressurgir le trauma vécu. La souffrance perdure et se revit au quotidien, car le temps du traumatisme ne coïncide pas avec le temps social ou historique. En créant un réseau de psychanalystes, TRACES souhaite faire reconnaître et prendre en charge ces souffrances, tant sur le plan individuel que collectif, et en témoigner pour ne pas laisser le silence les recouvrir. L'association réunit des cliniciens sensibles aux Droits de l'Homme. 
TRACES s'est donné trois objectifs:
I Créer des réseaux thérapeutiques de proximité
II Proposer des interventions cliniques
III Promouvoir la réflexion et la recherche
Contact : Juan Boggino, 23 rue Beaurepaire 75010 Paris , Tél. 06 64 99 05 90